Rechercher
  • oxy-jeunesmtl

Festival Arts de Rue: Prise de parole et féminisme

Mis à jour : 26 sept. 2019

ON VOUS INVITE, CE 28 SEPTEMBRE 2019, de 14h à 20h -

programmation gratuite du tonnerre, avec entre autres: la rappeuse Sarahmée et Femmes Phénoménales (Concerts , MC, danse, graffiti, bouffe et bien plus...)


Au Parc Archie-Wilcox, dans le cadre de la fête de quartier de Verdun

À 12 min à pied de la station de métro Verdun - proche de l'intersection de Boulevard LaSalle et Desmarchais



Pour en savoir davantage sur le processus de création de l'événement et la conférence de presse: lisez le témoignage de Charlotte Galvao, employée d'été à Oxy-Jeunes et membre du comité organisateur des jeunes.

Cet été, Oxy-jeunes s’est joint au Bureau de Consultation jeunesse (BCJ) et au Carrefour Jeunesse Emploi (CJE) de Verdun pour collaborer à l'organisation de la quatrième édition du festival Arts de Rue de Verdun.


Ce festival est une initiative du BCJ et des jeunes qui le fréquentent. Il permet, depuis quatre ans, aux jeunes qui le souhaitent, de s’impliquer dans l’idéation, la création et la mise en place d’un festival de hip hop dans le quartier de Verdun.


Etant engagée comme employée d'été, au sein d’Oxy-Jeunes, j’ai pu, moi aussi, participer à la création du festival Arts de Rue, en tant que jeune organisatrice. Durant deux mois, j’ai participé à des rencontres hebdomadaires afin de penser le projet et le réaliser. De ces réunions collectives, est né le désir de créer une 4e édition du festival qui serait féministe. Cette prise de position nous a paru importante dans le contexte actuel -aucun festival québécois n’a respecté la parité cette année. Nous avons donc décidé de marquer le coup en organisant une conférence de presse qui s’est tenue le 12 août 2019, dans les locaux d’Oxy-Jeunes.


En comité, nous avons choisi les jeunes qui s’exprimeraient durant le jour J et j’ai été désignée comme animatrice de l'événement. Nous avons choisi la date du 12 août car l’ONU a fait de cette journée la journée internationale de la jeunesse.


Comment s’est déroulée la journée ?


Nous avons accueilli le public vers dix heures trente avec une collation et une playlist de hip hop féminin spécialement créée pour l’événement. Puis, les porte-paroles ont pris place sur la scène et se sont adressées au public en répondant à mes questions. Trois thèmes ont été abordés : l’engagement des jeunes, le hip hop et le féminisme.


Face au micro, nous avons discuté du manque d’espace de création et d’implication pour les jeunes et du manque de femmes dans les festivals de musique. Les jeunes femmes ont partagé leur déception d’avoir moins de chance que les hommes de percer dans n’importe quel milieu, mais elles ont aussi montré qu’avec un peu de volonté les choses se transforment rapidement. Les jeunes hommes ont, quant à eux, exprimés leur désir de s’impliquer dans la lutte féministe mais aussi la difficulté de s’approprier ce combat et l’apprentissage que cela nécessite.

Mon échange avec les porte-paroles a ensuite été suivi d’une période de questions du public. Nous avons notamment été salués par la radio CKUT qui a pris connaissance de l’événement, via la page Instagram de Arts de Rue.

Les invités ont ensuite eu droit à un spectacle de TMB, troupe de danse féminine d’afro/hip hop qui sera présente lors du festival Arts de Rue. Les filles nous ont donné un avant-goût de l’ambiance de feu qui nous attend le jour du festival. (La troupe TMB a été fondée au sein du BCJ de Laval par une des porte-paroles et organisatrice du projet : Alice).


Nous avons enfin clos l’événement autour d’un café pour se rencontrer, discuter et créer des contacts. Une séance photo s’est improvisée et le comité des jeunes ainsi que TMB ont pris la pose sous les flashs.



Alors notre conférence a-t-elle été un succès ?


La déception principale aura été le manque de journalistes présents mais la création de cet événement nous a permis d’en comprendre les ressorts et d’acquérir des compétences organisationnelles. Cet événement nous aura aussi permis de penser le festival Arts de Rue de Verdun de manière intellectuelle et de pousser certaines réflexions plus loin. En effet, lorsque l’on explique les choix que l’on fait à voix haute on les comprend soi-même souvent mieux. Nommer une chose permet de mieux la définir, de se l’approprier.


Enfin, cette conférence de presse répondait également à la déclaration que l’ONU a fait cette année pour la journée internationale de la jeunesse. L’organisation des nations unies a lancé un appel à la création d’espace de rencontre et d’implication citoyenne pour les jeunes. C’est ce que le festival Arts de Rue tente de faire : créer un espace dans lequel les jeunes s’engagent, découvrent leur pouvoir de décision, leur capacité de réflexion ainsi que les enjeux et impacts de l’implication communautaire.


Nous remercions Desjardins, la fondation TELUS et la Ville de Montréal - politique de l'enfant, nos partenaires principaux du programme Studio Mobile Oxy-Jeunes, dans lequel s'inscrit cette initiative jeunesse. Leur soutien permet de donner vie à ces belles collaborations, porteuses pour les jeunes créatifs de plusieurs quartiers de Montréal.



0 vue

Nous joindre

2020, rue de la Visitation

Montréal (Québec)

info@oxy-jeunes.com

(514) 728-5297

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc
logo_disque_web_noir-vert.png

2020, rue de la Visitation

Montréal (Québec)

info@oxy-jeunes.com

(514) 728-5297