top of page

POM

      POM (Petites Oeuvres Multimédias) est un programme d’initiation aux arts médiatiques. Lieu d’expression libre, nous accompagnons les participants dans la découverte des outils narratifs que sont la photographie, l’écriture et la vidéo. Volet d’activité de l’organisme Oxy-Jeunes, POM intervient auprès des organismes Spectre de rue / TAPAJ, En Marge 12-17 et de la Protection de la jeunesse. 

 

      Initié en 2017 par Sophie Mangado, POM émane du désir de partager nos savoirs, dans une démarche de co-création valorisant la prise de parole et le pouvoir d’action de celles et ceux qui peinent à se faire entendre dans l’espace public. 

 

      Le collectif POM est formé de Sophie Mangado (journaliste), Chloé Charbonnier (vidéaste), Kiran Ambwani (photographe.r), Oscar Aguirre (photographe), Valérian Mazataud (photojournaliste)

 

Contact: pompompom.mtl@gmail.com

- Dernières réalisations -

diaporamas sonores pour le site jeunesenfugue.ca (2021-23)

J’ME SUIS POUSSÉ·E (français)

I GOT AWAY (english)

      Au fil de dix ateliers de recherche et création, cinq jeunes placés au centre de réadaptation du Mont-Saint-Antoine à Montréal ont mis en mots et en images leurs vécus de fugues.

DEBOUT (français)

STANDING UP (anglais)

      À qui faire confiance, comment assurer ma sécurité? Guidé·e·s par ces questions, neuf jeunes des centres de réadaptation Dominique-Savio, Cité-des-Prairies et Rose-Virginie-Pelletier ont donné libre cours à leur imagination pour co-créer un diaporama sonore poétique, en collaboration avec l’illustrateur Lav Pech Sambour.

1_videos_fugue_2023.jpg
Balado_générique_vert.jpg

Balado RETROUVE-MOI OÙ JE M’ÉGARE (2023)

      On l’associe instinctivement au danger, mais la fugue est aussi une opportunité d’apprentissages et de découvertes. Dans ce balado en trois épisodes, vous entendrez d’ancien·ne·s fugueur·se·s raconter ce qui les a poussé·e·s à partir, un parent qui a tenu le fort pendant les années d’errance de son fils, et des intervenant·e·s qui voient les forces des jeunes comme autant de leviers pour dévoiler la fugue tel un moyen plutôt qu’une fin. Leurs témoignages résonnent les uns avec les autres pour proposer des pistes de solutions.

Jeu interactif EN FUGUE

pour le site jeunesenfugue.ca (2023)

      Dur réveil dans le parc. La journée est déjà bien avancée. Tu as froid et faim. Tu te demandes où tu vas dormir ce soir.  Une personne s’approche de toi. Tu ne sais pas ce qu’elle te veut ni ce qu’elle a à te proposer. Quelles décisions prendras-tu ? Quelles réflexions naîtront au fil des nuits et des rencontres ? Quelle sera l’issue de ta fugue ? À toi de jouer pour le découvrir ! 

 

      L’expérience interactive EN FUGUE est produite par KNGFU et le collectif POM, pour le site jeunesenfugue.ca. La scénarisation résulte d’ateliers de co-création auprès de jeunes placé·es sous la protection de la jeunesse ou côtoyant l’organisme communautaire En Marge 12-17, à Montréal. 

3_jeu_fugue_2023.jpg

- Projets en cours -

Des mots pour le dire_2.jpg

Des mots pour le dire (2023-24)

Ateliers pour les jeunes de 12 à 22 ans, offrant plusieurs disciplines artistiques construits en partenariat avec le Théâtre de la LNI : 

> improvisation avec la comédienne Salomé Corbo,

> écriture et improvisation avec le comédien et auteur de théâtre Francis Sasseville

> photo et reportage avec le collectif POM: Oscar Aguirre (photographe) et Sophie Mangado (journaliste)

Récits du Centre-Sud (2023-26)

       Récit du Centre-Sud a pour objet d’accompagner des jeunes en situation de précarité et de marginalisation dans la réalisation de récits documentaires.

Les participant.e.s réaliseront un corpus documentaire mettant en lumière le tissu social reliant les milieux culturel et communautaire du quartier Centre-Sud.    Accompagné.e.s en co-création par les professionnel.le.s formant le collectif POM, ielles apprendront les techniques de la mise en récit et se trouveront en posture de journalistes et documentaristes pour dépeindre la vitalité du tissu social et les réalités propres à leur quartier. Ce projet, subventionné par Mission Inclusion, se déploie sur trois ans.

       RÉCITS DU CENTRE-SUD vise à poursuivre la collaboration initiée par POM en 2020 avec le programme TAPAJ, porté par l’organisme Spectre de rue.

IMG_8646.JPG

- Archives -

montage_cyano-tricot copy2.jpg

Projet citoyen Cyano-Tricot (2022)

      Des jeunes du programme TAPAJ (Travail Alternatif Payé À la Journée - né d'une initiative de Spectre de rue), ont découvert le cyanotype, procédé photographique monochrome, qui utilise le soleil pour développer des images bleues cyan. 

Au cours des 5 ateliers, 19 jeunes ont participé au projet, dont certains sont venus à plusieurs reprises. Ce projet citoyen réalisé par POM à été accueilli par la Maison de la culture Janine Sutto. Un maillage supplémentaire s’est ajouté à cette aventure: les membres du groupe Tricoter Son Tissu Social (TSTS). Cette initiative conjointe a permis à trois membres du Mouvement Courtepointe (POM, la Maison de la culture Janine Sutto et TSTS) de se rencontrer pour partager et échanger des savoirs et des expériences: les participant.e.s de POM/TAPAJ ont découvert le tricot et les tricoteur.se.s ont découvert la photographie cyanotype. Une belle occasion de dépasser la peur de l’autre et de favoriser la création de liens.

Ateliers multimédia
POM / TAPAJ - Spectre de rue (2021)

      Entre octobre 2020 et mai 2021, les participant.e.s du programme POM / TAPAJ ( volet de l'organisme Spectre de rue) ont exploré leur quartier, caméra au poing, guidé.e.s par un impératif différent à chaque sortie (exemple d'impératif différent à chaque sortie: photographier uniquement dans le reflet d’une flaque ; utiliser un miroir ; réaliser 10 images sans sortir d’un cercle de craie tracé autour des pieds…)

Au fil des sorties, le regard s’aiguise, la curiosité et la créativité l’emportent sur la gêne.

 

     À ces images impressionnistes, elles.ils juxtaposent des textes journalistiques détournés, extirpant ainsi la poésie du réel. En résulte une série de huit oeuvres à l’imagination toutes voiles dehors, dispersées à travers Centre-Sud.

montage_murale.jpg

Murale participative à En Marge 12-17 (2021)

      En Marge 12-17 offre un accueil inconditionnel 24/7/365 aux mineurs ainsi qu'à leur entourage. C'est un filet de sécurité pour des jeunes en réflexion, en quête d’eux-mêmes.

 

Durant l'été 2021, les jeunes qui fréquentent En Marge 12-17 ont pu laisser une trace sur les murs du centre d'hébergement en participant à des ateliers de cyanotype dans le but de construire une murale collective.

Diaporamas sonores POM / TAPAJ (2020-22)

  Accompagnés par notre collectif dans le cadre des plateaux de travail, des participant.e.s du Programme TAPAJ Montréal ont réalisé quatre diaporamas sonores sur des enjeux qu’ielles ont choisit : l’itinérance et ses divers chemins pour en sortir, l’hyper-vigilance, l’envers de la médaille des mesures sanitaires...

I watch you (2022)

Nos allées et venues sont-elles surveillées? Qui contrôle nos données ? Sommes-nous observés en permanence? Un diaporama sonore posant un regard critique sur notre quotidien ultra connecté.

Purell Attaque (2021)

Une vidéo décalée, absurde, cynique, qui questionne la vitesse à laquelle nous avons collectivement adhéré aux mesures imposées par les autorités. Qu’est-ce que cela dit de nous, comme espèce? Un diaporama sonore posant un regard critique sur la situation sanitaire au printemps 2021.

Là où la nuit m'emmène (2020)

15 participants, 6 ateliers (photographie, écriture, enregistrement sonore) et de bien belles discussions, pour réaliser ce premier diaporama sonore. L'itinérance vue par les jeunes: un sujet de leur choix, photographié, écrit et conté par leurs soins.

Videos POM / En Marge 12-17 (2018)

Deux des premières réalisations du maillage POM avec des jeunes de la ressource communautaire En Marge 12-17 dans le quartier Centre-Sud, à Montréal: un docu-fiction et une visite documentaire sur l’inclusion.

Nous n’irons plus au bois (2018)

Un groupe de jeunes montréalais part pour un séjour de quelques jours dans la nature; mais bien vite, il semble que quelque chose ne tourne pas rond. Les animateurs disparaissent, puis la nourriture vient à manquer et les campeurs doivent recourir à la pêche et à la cueillette. Leur constat : la nature se meurt et le monde est en danger…

Promenade dans le village (2018)

Visite du Village avec Alex, guide de la Coalition des groupes jeunesse LGBTQ+. Un aperçu de l'histoire et de la vie du quartier, résultat d'une rencontre de discussion et entrevue par les jeunes d'En Marge 12-17. (2018)

Le shack à Louis (2022)

Louis aime forger des objets qui n’ont pas d’utilité, parce que « faire du beau, c’est important ». Il aime aussi être dans le bois et prendre soin du monde. Avant de vivre sur sa terre, Louis a fréquenté Spectre de Rue. Aujourd’hui, il accueille des jeunes qui fréquentent à leur tour l’organisme de Centre-Sud.

bottom of page